Anesthésiologie

Directeur du programme de perfectionnement : Jean-Sébastien Lebon
Secrétaire du programme : Chérifa Djeja
Personne-ressource à l’Université: personne-ressource

Description du programme

L’anesthésiologie est une spécialité qui allie science, vigilance et compassion. L’anesthésiologiste est le médecin qui s’occupe de la prise en charge globale du patient durant la période périopératoire. Son expertise touche à plusieurs domaines médicaux et chirurgicaux. La formation de l’anesthésiste englobe, mais sans s’y limiter, l’anesthésie (suppression des sensations pour permettre une procédure chirurgicale), l’analgésie aiguë et chronique, la physiologie et les principes de médecine interne périopératoires, la pharmacologie des agents anesthésiques et de réanimation, les différentes considérations chirurgicales, les méthodes de monitorage, la prise en charge des voies aériennes, les habiletés techniques spécifiques de l’anesthésie, les principes de réanimation et les soins intensifs.

Pendant le programme de formation de cinq ans en anesthésiologie, le résident doit acquérir un bagage de connaissances propres à l’anesthésiologie ainsi qu’aux diverses disciplines médicales et chirurgicales liées directement ou indirectement à celle-ci comme la cardiologie, la pneumologie, les soins intensifs médicaux et chirurgicaux, l’anesthésie régionale, l’anesthésie des différentes spécialités chirurgicales (générale, vasculaire, thoracique, cardiaque, ORL, neurochirurgicale, hépatobiliaire), l’anesthésie pédiatrique, l’anesthésie obstétricale, la traumatologie, la prise en charge des voies aériennes, l’évaluation préopératoire, la médecine transfusionnelle et la douleur chronique. Après son programme de formation, le résident sera capable d’exercer à titre de consultant et de s’occuper de façon autonome d’un patient durant la période périopératoire.

Site Web du département / programme

Structure

Durée : 5 ans

Tableau des stages

Contenu obligatoire de formation

Description

Centres où la formation peut être acquise

Durée (périodes)
R1 :

Introduction à l’anesthésie I et II

Médecine et spécialités

Soins intensifs

HMR, HND 5 (3+2)
HMR, CHUM, HSCM 6
HMR, CHUM, HSCM 2
R2 :

Régionale I

Douleur

Vasculaire

Thoracique

ORL

Voies aériennes

Stage en région

HMR, HND, HSL 3
HD Montréal, HMR 2
HD Montréal, HMR, HND 2
HND, HMR 2
HMR 1
HND 1
CHRTR 2
R3-4 :Pédiatrie I et II

Obstétrique I

Recherche

Neuroanesthésie

Chirurgie cardiaque

Stage en région (R3 ou R4)

CHUME 2+2
CHUME 2
CHUM, HMR, CHUME, ICM 3
HND 2
ICM 2
CHRTR 1
R3-4 : 

Médecine interne et soins intensifs

HND, HMR, HD Montréal, HSCM, HSL, CHUME, COS 13
R5 :

Régionale II

Chirurgie générale

Pédiatrie III

Obstétrique II

Clinique de base

Chirurgie majeure

Stage en région

Stages à option

HMR, HND, HSL 2
HMR, HND, HSL 2
CHUME 2
CHUME 2
HMR 2
HND, HMR 1
HD Saint-Jérôme 1
CHUM, HMR, CHUME, ICM, HSCM 1

 

Contenu optionnel de formation

Description

Centres où la formation peut être acquise

Durée (périodes)
Stages à option

Traumatologie

Échographie trans-œsophagienne de monitorage

CHUM, HMR, CHUME, ICM, autres milieux ad (?) 3
HSCM 1 ou 2
ICM 1

Centres de formation

  • Hôpital Notre-Dame du CHUM (HND)
  • Hôpital Saint-Luc du CHUM (HSL)
  • Hôtel-Dieu du CHUM (HD Montréal)
  • Hôpital Maisonneuve-Rosemont (HMR)
  • Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (HSCM)
  • Institut de cardiologie de Montréal (ICM)
  • CHU Sainte-Justine (CHUME)
  • Centre hospitalier régional de Trois-Rivières (CHRTR)
  • Hôtel-Dieu de Saint-Jérôme (HD Saint-Jérôme)
  • Centre hospitalier de la Sagamie

Méthodes d’évaluation

  • Observation directe en salle d’opération et OPA (occasions propices à l’apprentissage)
  • Fiche d’évaluation formelle des stages cliniques (mi-stage et fin de stage)
  • Évaluation des présentations scientifiques
  • Évaluation du projet de recherche à la journée annuelle de la recherche du Département d’anesthésiologie et de médecine de la douleur de l’université de Montréal
  • Examens oraux lors des différents stages et lors de la cinquième année de résidence
  • Examen écrit pour les cours de sciences de base
  • Examen américain formatif après 6 et 24 mois de formation (AKT)
  • Séances de simulation (en moyenne de deux à quatre fois par année)
  • Évaluation du portfolio et du journal de bord (log book)

Enseignement

Programme d’enseignement formel :

  • cours de sciences de base (chaque mercredi après-midi),
  • cycle de trois ans,
  • ateliers sur les sujets CanMEDS.

Admission

Pondération          

  • étude du dossier (50 %) : notes au préclinique, évaluations de l’externat, recherche et publications, activités en dehors du programme, lettres de recommandation, lettre de motivation, stage(s) en anesthésiologie, stage(s) dans des spécialités complémentaires (soins intensifs, médecine interne…);
  • entrevue structurée (50 %).

Nombre d’entrées annuellement : de 7 à 10

Programme

Nombre de résidents :  44
Nombre de professeurs : 120

Nombres de fellows et types de fellowships

Nombre de fellows : 4

Types de fellowships offerts :
Anesthésie pédiatrique
Anesthésie obstétricale
Anesthésie cardiaque
Anesthésie régionale
Anesthésie thoracique
Anesthésie neurochirurgicale
Clinicien chercheur
Douleur chronique
Soins intensifs

Recherche

Un stage de recherche d’une durée de trois mois est obligatoire. Durant ce stage, le résident doit formuler une question de recherche, rédiger un protocole de recherche pour tenter d’y répondre, le soumettre aux comités interne et d’éthique du programme, recruter des participants, collecter et analyser les données. Chaque résident communique à ses pairs les résultats de son projet à la journée annuelle de la recherche du Département d’anesthésiologie et de médecine de la douleur de l’Université de Montréal. De plus, les résidents sont fortement encouragés à présenter les résultats de leurs projets de recherche dans des congrès provinciaux, nationaux ou internationaux et à proposer un article pour publication.

Le Département d’anesthésiologie et de médecine de la douleur compte plusieurs chercheurs actifs. Les résidents côtoient ces chercheurs lors des stages cliniques dès le début de leur formation. En outre, pour aider les résidents à mener à bien leurs travaux de recherche, un stage d’épidémiologie et de biostatistique leur est offert en deuxième année, une rencontre annuelle avec les chercheurs des différents milieux est organisée et un fonds a été créé pour soutenir leurs activités de rayonnement.