Biochimie médicale

Directrice de programme : Nadine Kadri
Directeur du département : Mario Talajic
Secrétaire du programme : Jo-Ann Taillon
Pour contacter la personne-ressource 

Description du programme

Un candidat titulaire d’un diplôme de premier cycle en médecine pourra acquérir grâce à ce programme une formation spécialisée en biochimie médicale le rendant apte à pratiquer de façon compétente dans tous les domaines liés à la biochimie médicale et à intervenir comme consultant dans sa spécialité.

Au terme de sa formation, le résident sera en mesure :

  • de discuter l’étiopathogénie et la physiopathologie des désordres biochimiques présents dans la maladie;
  • de décrire les principes à la base des techniques d’analyse courantes en biochimie médicale et des équipements, et de les sélectionner en fonction de critères d’efficacité et d’efficience quant aux résultats produits;
  • d’appliquer les notions d’épidémiologie et de statistique à l’évaluation des méthodes d’analyses et à l’interprétation des résultats;
  • de constituer un ensemble de procédés d’analyse médicalement requis et d’assurer son évolution dans un contexte de service à la clientèle hospitalisée ou ambulatoire;
  • d’établir des protocoles d’exploration biochimique à l’usage de la clinique;
  • d’instaurer et de maintenir à jour un programme visant l’assurance de la qualité;
  • d’examiner et de traiter un patient pour tout problème qui relève de sa compétence et d’agir comme consultant auprès des médecins pour le choix d’une épreuve de laboratoire et pour l’interprétation d’un résultat d’analyse;
  • d’élaborer et de conduire des protocoles de recherche, d’organiser les données et de communiquer les résultats;
  • de mettre sur pied un laboratoire d’analyses médicales et d’en assumer la gestion, d’établir les règles de fonctionnement et d’en surveiller l’application;
  • d’appliquer les normes d’éthique dans ses relations interprofessionnelles et dans la prise de décision;
  • de connaître les politiques de santé et le système juridique influençant la pratique médicale;
  • d’établir et de maintenir de bonnes relations professionnelles entre le laboratoire et les divers échelons de la pratique médicale, à l’hôpital comme à l’extérieur, en vue d’encourager une utilisation rationnelle des ressources.

Structure

Durée : 5 ans

Le programme de résidence en biochimie médicale est un programme-réseau qui relève de chacune des quatre facultés de médecine du Québec, chapeauté par un seul comité de programme.

Stages cliniques (36 périodes)
Au cours des trois premières années, le résident fait partie du tronc commun de médecine et doit donc satisfaire aux exigences de formation du programme de médecine interne. Il devra effectuer un minimum d’un mois de stage en laboratoire de biochimie médicale par année.

Stages de laboratoire (24 périodes)
Au cours de la quatrième année de formation, 12 périodes devront être consacrées à l’acquisition des connaissances générales relatives au travail de laboratoire menant à la pratique de la biochimie médicale, soit la théorie et l’application des méthodologies du laboratoire de biochimie, l’analyse et l’interprétation des tests de biochimie, l’assurance qualité, les principes d’analyse statistique et épidémiologique appliqués au laboratoire, l’organisation et la supervision du laboratoire clinique.

Durant la cinquième année de formation, 6 périodes devront être consacrées à la formation en laboratoire spécialisé de biochimie médicale, comme la biochimie néonatale et pédiatrique, la toxicologie et la pharmacologie, la biochimie génétique, la protéomique et la génétique moléculaire.
Deux périodes équivalent plein complet (c’est-à-dire intégrées de façon longitudinale dans le programme de formation globale) seront consacrées à la formation clinique spécialisée, telles que la nutrition clinique, la toxicologie clinique, la médecine métabolique, la cardioprévention ou tout autre secteur clinique jugé pertinent quant à la spécialité.
Enseignement théorique
Des cours théoriques sont donnés aux résidents sur les principes d’analyse de l’instrumentation ainsi que sur la physiopathologie et l’interprétation d’analyses. Chaque résident doit recevoir une formation adéquate en biostatistique, en informatique et en gestion.

Centres de formation

  • CHUM
  • Institut de recherches cliniques de Montréal
  • Centre hospitalier de St. Mary

Méthodes d’évaluation

  • Fiche d’évaluation formelle
  • Examen oral semestriel
  • Examen écrit semestriel formatif
  • Présentation annuelle d’affiches au congrès de l’Association des médecins biochimistes du Québec

Enseignement

Programme d’enseignement formel :

  • une demi-journée toutes les deux semaines (mardi après-midi),
  • cycle de cinq ans.

Admission

Pondération
Résultats scolaires 25 %
Stages cliniques 25 %
Lettre de motivation 10 %
Lettres de recommandation (2) 10 %
Examen écrit et entrevue 30 %

Nombre d’entrées annuellement : 1

Programme

Nombre de résidents :  1
Nombre de professeurs : 6

Nombres de fellows et types de fellowships

Nombre de fellows : 0

Recherche

Un minimum d’un mois équivalent plein complet devra être consacré à la recherche. Celle-ci pourra prendre la forme d’une participation à l’élaboration d’un protocole de recherche, à un projet d’évaluation de la pratique impliquant la biochimie médicale, à l’assurance qualité, de travaux relatifs à certains aspects éthiques de la pratique ou à tout autre sujet jugé pertinent.