Chirurgie plastique

Directrice du programme : Dominique Tremblay
Directeur du département : Michel Carrier
Secrétaire du programme : Sandrine Goyette
Personne-ressource à l’Université : personne-ressource

Description du programme

Le programme de chirurgie plastique de l’Université de Montréal est l’un des programmes canadiens reconnu pour son exposition clinique unique et la structure de son enseignement.

Cette exposition clinique est large et variée grâce aux 33 professeurs qui exercent dans l’ensemble des surspécialités de la chirurgie plastique. Ces professeurs sont répartis dans six hôpitaux universitaires et 3 sont des chirurgiens qui mènent des activités de recherche diverses : sciences fondamentales et nerfs périphériques, études cliniques et épidémiologie, microchirurgie et réimplantation.

Le programme de chirurgie plastique de l’Université de Montréal est aussi reconnu pour son enseignement très structuré. De nombreuses activités pédagogiques sont offertes aux résidents : club de lecture mensuel, présentation sur un sujet particulier par un professeur expert tous les mois, examen type du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada chaque mois, nombreuses présentations et ateliers CanMEDS, journées de dissection, journée scientifique annuelle avec un professeur invité. Les cours du tronc commun s’étendent sur 24 périodes, dont 6 sont allouées à des stage en chirurgie plastique : 2 périodes comme R1 et 4 périodes comme R2.

Critères de sélection

Le dossier de chaque candidat qui soumet une demande d’admission au programme de chirurgie plastique est évalué en fonction d’un ensemble exhaustif de critères : les évaluations des cours et des stages cliniques, le curriculum vitæ, les lettres de recommandation et la lettre de motivation. Après étude du dossier du candidat par les membres du comité d’admission du programme, un score est attribué à chacun des dossiers soumis. Une dizaine de dossiers sont habituellement retenus et sont ceux des candidats qui seront reçus en entrevue.

Programme d’études

Ce programme de résidence est d’une durée de cinq ans. Cette durée est conforme aux standards du Collège royal ou du Collège des médecins de famille du canada.

Un doctorat en médecine est exigé pour l’admission au programme des fondements chirurgicaux (tronc commun de chirurgie pour les R1 et R2), qui est suivi par la formation en chirurgie plastique (R3, R4 et R5). Le programme de résidence est agréé par le Collège des médecins du Québec et par le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada. Au cours de la formation en chirurgie plastique, un stage de cinq à six mois est effectué à l’unité des grands brûlés de l’Hôtel-Dieu du CHUM par les résidents de troisième année et un stage en chirurgie plastique pédiatrique d’une durée de cinq à six mois est fait au cours de la quatrième année.

Enseignement théorique

Au programme des fondements chirurgicaux (tronc commun), des cours théoriques sont donnés aux résidents de première et de deuxième année afin de couvrir tous les aspects des sciences de base en chirurgie. Au programme de chirurgie plastique de trois années consécutives, des cours théoriques et pratiques sont donnés régulièrement selon un horaire établi et remis en début d’année. Ces cours couvrent tous les domaines de la chirurgie plastique, dont la chirurgie plastique générale, la microchirurgie, la chirurgie de la main, la chirurgie craniomaxillofaciale, les patients brûlés, la chirurgie plastique pédiatrique, la chirurgie esthétique, etc. Des réunions ont lieu chaque semaine : il peut s’agir de discussions sur le sujet du mois ou de séances d’examens écrits et oraux, de rencontres de clubs de lecture, de réunions de recherche, de réunions avec des supérieurs relativement à des cas complexes, d’autres réunions visant la pédagogie et les aspects CanMEDS liés à la chirurgie plastique. Des ateliers divers sont également offerts en microchirurgie, fixations craniomaxillofaciales et dissection anatomique, de même qu’une journée scientifique annuelle avec un professeur invité. Du soutien en matière de recherche est proposé au sein du programme et un responsable de la recherche siège au comité de programme.

Enseignement pratique

Dans le tronc commun, des ateliers sont organisés pour tous les résidents où sont enseignées et pratiquées des techniques chirurgicales de base : manipulation des instruments, sutures et fermetures de plaies en laboratoire, initiation à la microchirurgie, mise en place de drains, mesure de pressions intracompartimentales, excision des escarres, etc. Les professeurs du programme de chirurgie plastique participent à cet enseignement. Dans le programme de chirurgie plastique, la majeure partie de l’enseignement pratique est donnée au chevet des patients hospitalisés ou en salle d’opération et en chirurgie ambulatoire. Le programme compte 33 professeurs répartis dans six milieux d’enseignement aux différents domaines d’expertise de pointe : centre provincial de réimplantation, centre régional des grands brûlés, centre provincial de chirurgie craniofaciale, centre de traumamatologie et centre pédiatrique. Les volumes d’activités cliniques sont très élevés. Les résidents doivent tenir un journal de bord qui documente les cas auxquels ils ont participé. L’acquisition d’habiletés techniques particulières (par exemple microchirurgie, utilisation des systèmes de fixation osseuse par plaques et vis) se fait en laboratoire à l’Hôpital Notre-Dame du CHUM ou à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. Une séance d’anatomie et de dissection est organisée annuellement.
Il est possible de suivre un contenu optionnel de formation avec approbation du comité de programme. Un stage de recherche est offert avec possibilité de s’inscrire à la maîtrise en sciences biomédicales à la Faculté des études supérieures et postdoctorales.

Centres de formation

Les lieux de formation sont le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), composé des hôpitaux Notre-Dame, Hôtel-Dieu et Saint-Luc, ainsi que les centres hospitaliers affiliés à l’Université de Montréal que sont l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal et le CHU Sainte-Justine.

Chacun de ces hôpitaux offre une familiarisation avec les différents domaines de la plastie:

  • Hôpital Notre-Dame du CHUM : centre provincial de réimplantation, microchirurgie, chirurgie de la main, reconstruction du sein;
  • Hôtel-Dieu du CHUM : centre régional de grands brûlés, reconstruction du sein, plastie générale;
  • Hôpital Saint-Luc du CHUM : plastie générale, chirurgie de la main;
  • Hôpital Maisonneuve-Rosemont : chirurgie de la main et du poignet, chirurgie des nerfs périphériques, microchirurgie, reconstruction orthopédique, ORL, chirurgie maxillofaciale;
  • Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal : traumatologie maxillofaciale, reconstruction du sein;
  • CHU Sainte-Justine : chirurgie pédiatrique (main congénitale, plexus brachial, fentes labiopalatines), centre provincial de chirurgie craniomaxillofaciale.