Gastroentérologie

Directeur du programme : Judy Dorais
Directeur du département : Mario Talajic
Secrétaire du programme : Karine Noël
Contacter la personne-ressource

Description du programme

Ce programme vise à former des médecins spécialisés dans les maladies du tube digestif, du foie, des voies biliaires et du pancréas. Le gastroentérologue doit être capable d’agir à titre de consultant en milieu hospitalier ou en cabinet privé et doit pouvoir prendre en charge les patients atteints de maladies digestives en milieu hospitalier ou en consultation externe. Le résident doit acquérir les compétences nécessaires au diagnostic, au traitement (médical et endoscopique) et à la prévention des maladies digestives.

La formation comprend des stages en gastroentérologie générale ainsi que de nombreux autres spécialisés en nutrition, endoscopie avancée, neurogastroentérologie, hépatologie, radiologie, pathologie, oncologie digestive…

Site Web du département / programme

Structure

Durée : 2 ans

Tableau des stages 

Année Stage Périodes
1 Médecine interne 13
2 Médecine interne 13
3 Médecine interne 13
4 Endoscopies – consultations 4
Étage (patients hospitalisés) 3
Consultation externe 1
Hépatologie 3
Neurogastroentérologie 1
Radiologie 1
5 Pathologie 1
Option 3
Étage (patients hospitalisés) 3
Endoscopies – consultations 2
Hépatologie 2
Nutrition 1
Endoscopie avancée 1

Stages à option

  • Oncologie digestive
  • Pédiatrie
  • Recherche
  • Consultation externe (Maladies intestinales inflammatoires, hépatites virales, gastroentérologie générale…)
  • Endoscopies

Centres de formation

  • Hôpital Saint-Luc du CHUM
  • Hôpital Notre-Dame du CHUM
  • Hôtel-Dieu du CHUM
  • Hôpital Maisonneuve-Rosemont
  • CHU Sainte-Justine

Méthodes d’évaluation

  • Fiche d’évaluation formelle
  • Examen écrit du programme (examen simulé du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada)
  • ECOS (examen simulé du Collège royal)
  • Examen écrit de physiologie digestive
  • Mini-observation clinique
  • Présentation orale

Enseignement

Programme d’enseignement formel :

  • Cours hebdomadaire de physiologie digestive (tous les deux ans) ou de science clinique (tous les deux ans en alternance) toute l’année, le mardi soir à 16 h.
  • Cours mensuel sur les maladies inflammatoires le mercredi matin de 8 h à 9h
  • Club de lecture en gastroentérologie ou en hépatologie (rencontre mensuelle)
  • Réunion mensuelle sur des aspects médicochirurgicaux avec présentation de sujets (pour ou contre)
  • Réunion de service hebdomadaire dans les principaux centres de formation avec présentations orales et discussions de cas.
  • Réunion mensuelle de pathologie-gastroentérologie

Admission

Pondération

  • Étude du dossier : 60 % (dossier scolaire, lettres de recommandation, CV)
  • Entrevue : 40 % (entrevue et lettre de motivation)

Nombre d’entrées annuellement : 3

Programme

Nombre de résidents : 7
Nombre de professeurs : 28

Nombres de fellows et types de fellowships

Nombre de fellows : deux en hépatologie, un en gastroentérologie

Bourse : le comité de programme remet annuellement une bourse de 25 000 $ à un résident pour lui permettre d’entreprendre un postdoctorat.

Recherche

Une ou deux périodes à option sont allouées à la recherche. Grande modulation de l’emploi du temps dans certains stages si le résident veut faire de la recherche (consultation externe, neurogastroentérologie, nutrition, etc.).

  1. Un sous-comité de la recherche a été formé avec un responsable et des personnes-ressources clairement désignés.
  2. Des plages horaires modulables peuvent être allouées aux projets de recherche des résidents en fonction de leurs besoins.
  3. Un budget de 5000 $ par année est accordé au sous-comité.
  4. Des chercheurs subventionnés et chevronnés peuvent aider les résidents.
  5. La participation aux congrès (locaux, nationaux et internationaux) est facilitée, car le comité libère les résidents et paie les inscriptions aux congrès.
  6. Un biostatisticien est disponible au Centre de recherche du CHUM.