Médecine maternelle et fœtale

Directrice du programme de médecine maternelle et fœtale : Dre Marie-Hélène Iglesias
Directrice du département universitaire : Line Leduc (Département d’obstétrique-gynécologie)
Contacter la personne-ressource
Secrétaire du programme :  Mélissa Renaud

Description du programme

Le programme de résidence en médecine maternelle et fœtale, d’une durée de deux ans, vise à former des médecins spécialisés dans le diagnostic et le traitement des maladies tant fœtales que maternelles.

Le corps professoral est une force du programme de formation. Les professeurs du service de médecine fœtomaternelle (MFM) ont tous une formation complémentaire reconnue en MFM : maladies cardiaques maternelles congénitales, infections maternelles au VIH, diagnostic prénatal, problèmes hématologiques de grossesse, échographies tertiaires, recherche clinique… Le dynamisme du corps professoral et son dévouement à l’enseignement sont exceptionnels. Sur ce corps professoral expérimenté se greffe toute une équipe de spécialistes aux formations variées (néonatologistes, internistes, cardiologues pédiatriques, généticiens, radiologues, hématologues, chercheurs…) engagés dans la formation des résidents en MFM.
L’exposition clinique constitue une autre force du programme, car elle est continuelle et variée : évaluations en MFM de cas sont complexes, anomalies fœtales, maladies maternelles, transferts de patientes dans des centres de soins tertiaires, interventions propres à la MFM (amniocentèses, cordocentèses, biopsies choriales, transfusions intra-utérines, traitement fœtoscopique au laser du syndrome transfuseur-transfusé…), échographies et examens Doppler fœtaux, accouchements prématurés et à risque, grossesses multiples, césariennes (classiques et césariennes-hystérectomies, etc.).

Six périodes sont consacrées à la recherche en médecine maternelle et fœtale. La liste des publications des résidents ces dernières années témoigne de leur productivité en recherche.

Structure

Durée : 2 ans

Tableau des stages

Contenu obligatoire de formation

Description Durée Centres où la formation peut être acquise
Médecine fœtomaternelle :

  • consultation externe (3 périodes)
  • hospitalisation (3 périodes)
6 périodes CHU Sainte-Justine
Échographie :

  •  radiologie (3 périodes)
  •  centre prénatal (3 périodes)
6 périodes CHU Sainte-Justine
Recherche 6 périodes CHU Sainte-Justine
Médecine interne obstétricale et gynécologique (MIGO) 2 périodes CHU Sainte-Justine
Anesthésie obstétricale 1 période CHU Sainte-Justine
Hématologie obstétricale 1 période CHU Sainte-Justine
Génétique 1 période CHU Sainte-Justine
Néonatologie 1 période CHU Sainte-Justine

Contenu optionnel de formation

Description Durée Centres où la formation peut être acquise
Échocardiographie fœtale 2 périodes CHU Sainte-Justine
Échographie 2 périodes CHU Sainte-Justine
Génétique 2 périodes CHU Sainte-Justine
Hématologie obstétricale 2 périodes CHU Sainte-Justine
Recherche 2 périodes CHU Sainte-Justine
GAMI (maladies infectieuses en gynéco-obstétrique) 2 périodes CHU Sainte-Justine

Centres de formation

  • CHU Sainte-Justine
  • Département d’obstétrique-gynécologie
  • Service de médecine maternelle et fœtale

Méthodes d’évaluation

Le résident (fellow) est évalué régulièrement et à la fin de chacun des stages selon les grilles d’évaluation en vigueur à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal et en fonction des objectifs CanMEDS.

Formulaire d’évaluation des rôles CanMEDS

  • La directrice du programme (qui est responsable de l’évaluation) demande à tous les professeurs concernés au sein du programme de remplir à la fin des stages une fiche d’évaluation qui couvre tous les rôles canMEDS. Après avoir débattu des fiches avec les professeurs, elle rédige une évaluation synthèse, qui est présentée au résident et discutée avec lui. Le comité d’évaluation examine toutes les évaluations des résidents au cours des réunions.

Autres méthodes

  • Examen écrit formatif à la fin du cours de physiologie fœtale.
  •  Portfolio descriptif : des éléments de ce portfolio seront discutés avec le responsable de l’évaluation, permettant de vérifier certains acquis ou de cerner certaines difficultés. Ce portfolio vise principalement à documenter et à évaluer les interventions liées à la médecine fœetomaternelle (amniocentèses, cordocentèses, transfusions intra-utérines, fœtoscopie et thérapie au laser du syndrome transfuseur-transfusé…).
  •  Évaluation par observation directe du geste technique et rétroaction immédiate.

Admission

Pondération          

Étude du dossier (50 %) :

  • Évaluations de la résidence et de l’externat
  • Lettres de recommandation (au moins deux)
  • Lettre de motivation

Entrevue non structurée avec tous les membres du service de médecine fœtomaternelle (50 %)

Programme

Nombre de résidents (fellows) :  5
Nombre de professeurs :

  • 11 en obstétrique-gynécologie avec une spécialité en MFM
  • 10 en obstétrique-gynécologie sans spécialité en MFM
  • 20 ayant une autre spécialité