Oncologie gynécologique

Directrice du programme: Béatrice Cormier
Directrice du département: Marie-Josée Bédard
Secrétaire du programme: Yasmin Amasifuen
Contacter la personne-ressource

Description du programme

Le gynécologue oncologue est un médecin spécialisé en obstétrique et gynécologie qui intègre l’ensemble de ses connaissances et habiletés de même que ses divers rôles pour maîtriser la démarche clinique et ainsi contribuer au bien-être non seulement de la patiente atteinte d’un cancer de l’appareil génital féminin, mais aussi de son milieu de pratique et de la population en agissant en partenariat avec eux.

Le gynécologue oncologue acquiert, met à jour et enrichit un corpus de savoirs, d’habiletés spécialisées, de techniques d’intervention, d’attitudes professionnelles et de stratégies de gestion de l’incertitude indispensables à la fois à l’appréciation des troubles de l’appareil génital féminin associés au cancer et à la pratique efficace des interventions de prévention et de traitement de ces conditions.

Il doit posséder une solide connaissance des principes généraux de la médecine et de la chirurgie, ainsi que des connaissances et des aptitudes liées plus particulièrement au domaine de l’oncologie gynécologique, qui englobe certaines composantes de la radiothérapie, de la chimiothérapie, de la chirurgie urologique et digestive et de la pathologie. Au terme de sa formation, le gynécologue oncologue aura également acquis une connaissance approfondie des principes communs à toutes les pratiques chirurgicales.

L’acquisition des habiletés cliniques, l’évaluation et la gestion des patientes hospitalisées passent par la prise de responsabilités visant le soin à la fois des patientes hospitalisées et des patientes ambulatoires. Il doit pouvoir planifier et recommander des traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie et appliquer les traitements chirurgicaux nécessaires, destinés aux patientes atteintes d’un cancer gynécologique, en s’appuyant sur les données probantes de la pratique factuelle.

L’exécution de ces tâches par un expert compétent et dans le plus grand respect de l’éthique permet l’amélioration de la qualité de vie ou la survie des patientes, ce qui est bénéfique pour la famille, la société et l’avenir des soins de santé. Il s’assure d’un suivi adéquat des interventions, il en évalue les effets et effectue les modofications nécessaires. Il le fait en respectant ses champs disciplinaires et ses limites personnelles, en tenant compte du style cognitif de la personne, de ses représentations, de son niveau d’instruction et de littératie en matière de santé, de ses caractéristiques sociales telles que sa religion, son appartenance culturelle et son statut économique, en plus de tenir compte des contextes de pratique et d’organisation des soins. Il cerne les sentiments et les émotions de son interlocuteur et exprime cette compréhension sans blesser, heurter ou autrement gêner. Il anticipe, reconnaît et gère les situations à risque pour la sécurité des patientes. Le cas échéant, il peut agir à titre d’enseignant, de chercheur et formuler un avis d’expert.

Le gynécologue oncologue agit en partenariat avec la patiente et ses proches et l’ensemble des intervenants, dans les situations qui requièrent l’exercice d’un leadership partagé. Dans ces équipes, il adapte son rôle en fonction des individus, des organisations, des modes de communication et des domaines d’intervention. Il contribue à leur fonctionnement optimal, à leur développement et à l’autoévaluation de leurs processus et de leurs résultats. Afin de prévenir les conflits, il participe à la résolution des difficultés liées à la dynamique de l’équipe.

Site Web du département / programme

Structure:

Durée : 2 ans

Tableau des stages : 

Année Stage Périodes
1 Pour un programme de 3 ans, programme de recherche clinique et fondamentale 13
2 Gynéco-oncologie I 3
Radio-oncologie 2
Oncologie médicale 2
Gynéco-oncologie II 3
Chimiothérapie, clinique et urgences 2
Gynéco-oncologie III 1
2 Gynéco-oncologie III 3
Option 4
Gynéco-oncologie IV 6

Programme de formation de deux ans

a) Obligatoire

Description

Durée

(périodes)

Centre(s) où la formation peut être acquise

Gynécolo-oncologie I, II, III et IV

16

Hôpital Notre-Dame du CHUM
Radio-oncologie

2

Hôpital Notre-Dame du CHUM
Oncologie médicale

2

Hôpital Notre-Dame du CHUM
Clinique et chimiothérapie

2

Hôpital Notre-Dame du CHUM
Options

4

Total 26 périodes (2 ans)

b) Optionnel : périodes électives  (total de 4 périodes)

Description

Durée

Centre(s) où la formation peut être acquise

Chirurgie oncologique colorectale

2

Service colorectal

Université de Montréal

Soins intensifs

1

Hôpital Notre-Dame du CHUM

Recherche(excluant la 3e année)

De 1 à 4

Hôpital Notre-Dame du CHUM ou

Centre de recherche du CHUM

Chirurgie urologique

De 1 à 2

Département de chirurgie, service urologique

Hôpital Saint-Luc du CHUM

Chirurgie vasculaire

1

Département de chirurgie

Université de Montréal

Rotation dans une unité de formation reconnue en gynéco-oncologie

De 1 à 2

Ouvert à la discussion

Pathologie

1

Hôpital Notre-Dame du CHUM

Soins palliatifs

1

Hôpital Notre-Dame du CHUM

Autre

1

À discuter

1re année 13 périodes définies selon le plan de carrière de l’étudiant Ouvert à la discussion

N.B. : 1 période = 4 semaines

Centres de formation

Hôpital Notre-Dame du CHUM

Méthodes d’évaluation

Fiche formelle d’évaluation
Examen oral (3)

  • À la fin du stage en gynéco-oncologie I
  • À la fin du stage en gynéco-oncologie II
  • À la fin du stage en chimiothérapie et clinique

Examen écrit

  • À la fin du stage en sciences fondamentales

Occasions propices à l’apprentissage

  • Rencontre d’un nouveau patient
  • Grille d’évaluation d’un résumé scientifique
  • Grille de rétroaction multisource : évaluation en équipe 360 degrés du comportement
  • Grille d’évaluation d’un article scientifique
  • Grille d’évaluation pour l’obtention d’un consentement éclairé
  • Grille d’évaluation de l’OPA : discussion du niveau de soins
  • Préparation ou animation d’une réunion de morbimortalité
  • Grille de rétroaction pour l’animation ou la présentation de cas à une réunion interdisciplinaire
  • Grille d’évaluation de l’OPA : protocole opératoire
  • Réunion du comité de thérapie du cancer (tumor board) (une par semaine)
  • Sessions éducatives multiobjectifs (une par semaine)
  • Réunion de radiologie (une par semaine)
  • Réunion multidisciplinaire (une par semaine)

Enseignement

Programme d’enseignement formel : enseignement formel du vendredi après-midi

Admission

  • Étude du dossier
  • Entrevue
  • Lettres de référence

Nombre d’entrées annuellement : 2

Programme

Nombre de résidents : 9
Nombre de professeurs : 22

Nombres de fellows et types de fellowships

Nombre de fellows : 4
Fellowshipsgynéco-oncologie

Recherche

Une année optionnelle en recherche peut être effectuée au début du programme de formation avec possibilité d’une maîtrise en sciences biomédicales.