Radio-oncologie

Directrice du programme : Giuseppina Laura Masucci
Directeur du département : Gilles Soulez
Secrétaire du programme : Cristina Raviele
Contacter la personne-ressource

Description du programme

Le programme de radio-oncologie est d’une durée de cinq ans. Au cours de la première année, le résident acquiert les connaissances de base en médecine et en chirurgie nécessaires pour en faire un médecin capable de s’occuper de patients atteints de maladies courantes et de répondre aux situations d’urgences médicales qu’il est susceptible de rencontrer dans sa future pratique de médecin en milieu ambulatoire ou hospitalier.

Les deuxième et troisième années sont celles où le résident approfondira ses connaissances cliniques et celles tirées des sciences fondamentales en radiobiologie et en physique des radiations. Il élaborera un projet de recherche qu’il mènera à terme par une publication, une présentation orale ou une affiche à un congrès scientifique.

Pendant la quatrième année, le résident devient plus autonome. Il peut planifier des cas simples et standards pour les maladies fréquemment traitées par la radiothérapie. Il connaît les résultats des traitements ainsi que leurs séquelles possibles. Le stage en oncologie médicale est effectué durant cette quatrième année, moment où le résident est prêt à acquérir les connaissances particulières complémentaires en chimiothérapie dont il reconnaît le besoin.

La cinquième année est structurée selon les besoins individuels de chaque résident. Il devient pleinement responsable des patients qu’il voit en consultation et pour qui il recommande l’utilisation de la radiothérapie.

Structure

Durée : 5 ans

Tableau des stages

Année Stage Périodes
1 Otorhinolaryngologie (ORL) 1
Médecine interne (pneumologie, cardiologie, neurologie et stage de nuit) 4
Neurochirurgie 1
Chirurgie générale 1
Radio-oncologie 1
Gynéco-oncologie 1
Oncologie pédiatrique 1
Chirurgie thoracique 1
Pathologie 1
Unité de soins palliatifs 1
2 Radio-oncologie 9
Génétique 1
Radiologie 2
Dosimétrie I 1
3 Radio-oncologie 10
Option 2
Dosimétrie II 1
4 Radio-oncologie 8
Oncologie médicale 3
Option 2
5 Radio-oncologie 11
Option 1
Dosimétrie III 1

Stages à option

  • Recherche
  • Radio-oncologie dans un centre périphérique ou un autre centre universitaire
  • Radio-oncologie hors Québec (ex. : protonthérapie)
  • Pédagogie
  • Médecine nucléaire

Centres de formation

  • Hôpital Notre-Dame du CHUM
  • Hôpital Maisonneuve-Rosemont
  • Hôpital de la Cité-de-la-Santé de Laval
  • Hôpital Charles-Lemoyne

Méthodes d’évaluation

  • Fiches de rétroaction à la suite de l’observation directe de tâches variées en cours de stage
  • Fiche d’évaluation formelle spécifique de fin de stage
  • Examen oral deux fois par année à partir de la deuxième année de résidence
  • Examen écrit annuel formatif (sciences de base)
  • Examen américain formatif en quatrième année de formation (ACR)
  • Examens préparatoires nationaux (quatrième et cinquième année de résidence)

Enseignement

Programme d’enseignement formel:

  • de une demi-journée à une journée par semaine,
  • cycle de deux ans.

Admission

Pondération

La demande d’admission dûment remplie est étudiée par le comité d’admission en radio-oncologie. Les candidats ayant une formation de base en radio-oncologie (habituellement par un stage de quatre semaines) seront tous convoqués à une entrevue.

L’entrevue individuelle avec le comité d’admission, d’une durée de 20 à 30 minutes, fait suite à un examen d’aptitude de type ECOS (deux stations de 10 minutes).

– Étude du dossier (15 %) :

  • notes au préclinique, évaluations de l’externat, recherche et publications, lettres de recommandation, lettre de motivation, stage(s) en radio-oncologie.

– Entrevue structurée (35%) :

  • motivation, connaissance de la profession (17,5 %);
  • aptitudes (communication, travail d’équipe, gestion du temps, qualités et exigences personnelles) (17,5 %).

– ECOS (50 %, soit 25 % par station)

Nombre d’entrées annuellement : 1

Programme

Nombre de résidents : 7
Nombre de professeurs : 80

Nombres de fellows et types de fellowships

Nombre de fellows : 2
Fellowships

  • Uro-oncologie
  • Neuro-oncologie
  • Oncologie ORL

Recherche

Au maximum, de six à neuf périodes de stage peuvent être allouées à la recherche. Nous demandons à chaque résident d’effectuer au moins un projet de recherche.

Le Dr Daniel Taussky, radio-oncologue au CHUM, est responsable de l’encadrement de la recherche auprès des résidents en radio-oncologie. Il est lui-même chercheur et auteur d’un nombre important de publications chaque année. Il est donc à même de conseiller les résidents et de les diriger vers les ressources appropriées, notamment en biostatistique. Le CHUM possède un laboratoire de recherche fondamentale et un radio-oncologue ainsi qu’un radiobiologiste y travaillent. Certains résidents participent aux travaux qui y sont menés, selon leur désir de réaliser leur projet dans cet environnement.

Les résidents présentent leurs projets au congrès provincial annuel de l’Association des radio-oncologues du Québec et ils sont invités à les soumettre dans des congrès nationaux et internationaux. Pour cela, le Département de radiologie, radio-oncologie et médecine nucléaire de l’Université de Montréal verse jusqu’à 1500 $ par résident pendant la résidence pour couvrir les frais de déplacement. Aussi, les radio-oncologues des quatre centres principaux de formation (CHUM, HMR, Cité-de-la-Santé de Laval et Charles-Lemoyne) versent 5000 $ par année pour payer les dépenses relatives à des congrès ou publications dans le fonds des résidents.