Pneumologie pédiatrique

Directeur du programme : Thanh-Diem Nguyen
Directeur du département : Jean-Yves Frappier
Secrétaire du programme : Ariane Tranquille
Contacter la personne-ressource

Description du programme

La pneumologie pédiatrique est la spécialité médicale qui traite du dépistage, du diagnostic, du traitement et de la prévention des maladies respiratoires chez l’enfant.

Le programme de pneumologie pédiatrique demande au résident d’avoir fait trois années de formation dans un tronc commun de pédiatrie. Durant le programme de formation de deux ans en pneumologie pédiatrique, le résident fera des stages en clinique ambulatoire et auprès de patients hospitalisés sous la supervision directe d’un pneumologue et en assumant des responsabilités selon ses capacités et son niveau de formation. Le CHU Sainte-Justine est un établissement de soins tertiaires et quaternaires recevant des enfants malades de partout au Québec et de l’est du Canada. Dans les stages d’hospitalisation, les résidents prennent en charge en tant que médecins traitants des patients souffrant de maladies respiratoires chroniques. Ces stages incluent aussi des consultations dans d’autres services de pédiatrie (urgences, pédiatrie générale et spécialisée, soins intensifs pédiatriques et néonataux) ou de chirurgie. Les stages de laboratoire de fonction pulmonaire favorisent l’apprentissage de la physiologie et l’interprétation des épreuves diagnostiques standards (spirométrie, mesures de volumes et capacités pulmonaires, tests de provocation, épreuves d’effort…) ainsi que la familiarisation avec la polysomnographie et les épreuves de fonction pulmonaire chez le nourrisson. La formation en bronchoscopie flexible s’effectue tout au cours des deux années de formation et est enrichie par des stages en pneumologie adulte. Ces stages en milieu adulte permettent d’étudier des maladies pulmonaires différentes et même de voir le suivi d’affections diagnostiquées dans l’enfance.

Le but de la formation est d’acquérir un bagage de connaissances liées directement ou indirectement à la spécialité. Parmi les sujets traités, il y a les maladies des voies aériennes inférieures et supérieures, les atteintes parenchymateuses, les maladies pleurales, les anomalies de la cage thoracique et les anomalies de la pulsion respiratoire. Les maladies extrapulmonaires avec incidences respiratoires sont également étudiées. Ces connaissances sont acquises à travers les stages cliniques et l’enseignement théorique et au chevet des patients. À la fin de ses deux années de formation, le résident sera à même d’exercer à titre de consultant en pneumologie pédiatrique et de prendre en charge des enfants atteints de maladies respiratoires chroniques, graves ou complexes. La formation complète en bronchoscopie proposée par le programme procure les connaissances et habiletés techniques nécessaires pour assumer les fonctions de consultant indépendant. Par ailleurs, le résident pourra non seulement interpréter des épreuves de fonction pulmonaire pour les enfants de tout âge, mais aussi ouvrir ou gérer un laboratoire de fonction pulmonaire. Les troubles respiratoires du sommeil seront de plus étudiés grâce à leur diagnostic et à leur traitement, tant du point de vue clinique que du point de vue des études sur le sommeil. Finalement, après ses deux années de formation, le résident sera admissible aux examens de pneumologie pédiatrique du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Structure

Durée : 2 ans

Tableau des stages

Stage Périodes (4 semaines)
Activités cliniques ambulatoires 3
Activités cliniques d’hospitalisation 7
Imagerie diagnostique 1
Soins intensifs, réanimation 2
Pneumologie adulte 2
Laboratoires d’exploration fonctionnelle et du sommeil 4
À option 4
Recherche 3

Tout au long de sa formation, le résident participera à une clinique de continuité où il suivra longitudinalement ses propres patients sous la supervision des pneumologues.

  • Divers stages à option sont offerts selon les orientations et besoins des résidents (ORL, immunoallergologie, unité de soins intensifs néonatale, transplantation pulmonaire chez l’adulte…).

Centres de formation

  • CHU Sainte-Justine
  • Hôpitaux du CHUM pour la formation chez l’adulte

Méthodes d’évaluation

  • Fiches d’évaluation formelles
  • Examen oral annuel
  • Examen écrit formatif annuel
  • Occasions propices à l’apprentissage (OPA)

Enseignement

Les résidents participent obligatoirement à la demi-journée d’enseignement hebdomadaire du service de pneumologie. Ces demi-journées consistent en des cours magistraux selon un cycle de deux ans donnés par des pneumologues, des résidents ou moniteurs cliniques du programme de pneumologie pédiatrique ou des conférenciers invités; elles prennent aussi la forme de rencontres de clubs de lecture et de réunions multidisciplinaires où sont présentés des cas particuliers ou difficiles. Un avant-midi par mois, il y a une visioconférence pancanadienne à laquelle les résidents de tous les programmes de pneumologie pédiatrique du Canada prennent part. Finalement, pour compléter la formation, la participation à au moins un congrès national ou international par année est fortement encouragée et soutenue financièrement.

Admission

Critères de sélection
Notation sur 100 points:

  • curriculum vitæ et études précliniques : 25 points,
  • lettre de motivation : 5 points,
  • fiches d’évaluation des stages des trois années du tronc commun de pédiatrie : 25 points,
  • lettres de recommandation : 10 points,
  • entrevue d’admission : 35 points.

Nombre d’entrées annuellement : de 1 à 2

Programme

Nombre de résidents : 3
Nombre de professeurs : 7

Recherche

Au total, plus de 10 % du temps de résidence est alloué à la recherche, puisque nous demandons à chaque résident de participer à un projet de recherche. Le résident peut alors être soutenu dans ses travaux par le corps professoral du service de pneumologie et le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine. Les résidents présentent leur projet de recherche à la journée annuelle de la recherche du Département de pédiatrie de l’Université de Montréal. Ils sont aussi invités à le soumettre dans des congrès nationaux et internationaux. À cet égard, les frais d’inscription et de déplacement (c’est-à-dire transport, hébergement et repas) pour assister à un congrès international par année sont assumés par le service de pneumologie.