Résidents du programme cliniciens-chercheurs

Le programme des cliniciens-chercheurs de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal vise à former la prochaine génération de médecins-chercheurs.

Venez à la rencontre des résidents actuellement inscrits au programme.


Maher Al Khaldi

Maher est un résident en chirurgie générale également inscrit à la maîtrise en sciences biomédicales à l’Université de Montréal.

Son sujet de maîtrise porte sur l’influence du bagage génétique sur la fonction et le phénotype des cellules NK dans différents contextes pathologiques, dont le cancer.

 

 

 

 


William Beaubien-Souligny

William est néphrologue et chercheur-clinicien au CHUM. Il a complété un fellowship en recherche clinique à l’hôpital St Michael’s de Toronto et est en voie de compléter un Ph. D. en sciences biomédicales à l’Université de Montréal.

Ses activités de recherche portent sur l’étude d’approches innovantes concernant la prise en charge des patients atteints d’insuffisance rénale aiguë et chronique, notamment par l’utilisation de l’échographie au chevet.

 


Michèle Beniey

Michèle est résidente en chirurgie générale à l’Université de Montréal. Elle poursuit une Michèle est une résidente en chirurgie générale qui poursuit aussi une maîtrise en sciences biomédicales option médecine expérimentale à l’Université de Montréal.

Ses intérêts sont l’oncologie, notamment le cancer du sein triple négatif, le développement de méthodes digitales de quantification des biomarqueurs tissulaires et l’administration des inhibiteurs de PARP en combinaison avec la chimiothérapie.

 

 

 


Cristina Bostan

Diplômée M.D.-M. Sc. en sciences biomédicales (Université de Montréal), Dre Bostan est résidente ophtalmologie et inscrite au doctorat en sciences biomédicales à l’Université de Montréal. Elle s’intéresse aux thérapies régénératives ciblant les pathologies cornéennes.

Son projet porte sur l’évaluation de l’efficacité et des déterminants de succès d’une nouvelle approche à la dystrophie cornéenne de Fuchs – le descemetorhexis sans transplantation endothéliale.

 


Melica Nourmoussavi Brodeur

Dre Melica Nourmoussavi Brodeur est en formation de surspécialité en gynéco-oncologie.

Elle s’intéresse à la recherche translationnelle avec l’utilisation de modèles précliniques en cancer de l’ovaire pour le criblage de nouvelles thérapies et mieux prédire la réponse thérapeutique.

 

 

 

 

 

 


Geneviève Chartrand

Geneviève Chartrand est une résidente en chirurgie générale également inscrite à la maîtrise en sciences biomédicales.

Sa recherche est axée sur l’évaluation de mèches de nouvelle génération pour la réparation des hernies abdominales.

 

 

 

 

 


Vincent Chauvette

Vincent est résident en chirurgie cardiaque avec un intérêt particulier pour la chirurgie de la racine aortique. Il effectue actuellement son doctorat en sciences biomédicales à l’Université de Montréal.

Ses intérêts de recherche principaux sont l’utilisation de l’autogreffe pulmonaire ainsi que les techniques de préservation valvulaire.

 


Fernando Corbalan

Fernando travaille comme psychiatre à l’Hôpital du Lakeshore et à l’Institut Douglas. Il est diplômé du programme de psychiatrie avec orientation recherche de l’Université de Montréal et avait déjà complété une maîtrise en sciences neurologiques à l’Université McGill ainsi qu’une maîtrise en neuropsychopharmacologie en Argentine.

Ses sujets d’intérêt sont les troubles affectifs et le stress humain.

 

 

 


Alexis Cournoyer

Alexis a complété sa spécialité en médecine d’urgence en 2017 et termine présentement son doctorat en sciences biomédicales à l’Université de Montréal.

Son objectif de recherche principal est d’améliorer le devenir des patients souffrant d’un arrêt cardiorespiratoire extrahospitalier, notamment par l’amélioration des pratiques de soins préhospitaliers et en explorant la possibilité d’intégrer la réanimation par circulation extracorporelle à l’arsenal de soins pour ces patients.

 

 


Benjamin Crulli

Benjamin a effectué sa résidence en pédiatrie et en soins intensifs pédiatriques au CHU Sainte-Justine de l’Université de Montréal. Après avoir complété sa maîtrise en sciences biomédicales, il a entrepris une formation complémentaire en ECMO et en toxicologie clinique à Londres, au Royaume-Uni.

Ses intérêts académiques incluent la physiologie respiratoire sous ventilation mécanique, le support extra-corporel et la toxicologie clinique.

 

 

 


Guylaine D’Amours

Déjà forte d’une maîtrise en sciences biomédicales, Guylaine est une résidente en génétique médicale qui termine une maîtrise en bioéthique à l’École de santé publique de l’Université de Montréal.

Elle s’intéresse à l’implémentation des nouvelles technologies génomiques dans la pratique clinique. Elle travaille actuellement à évaluer l’utilité clinique du séquençage génomique en pédiatrie et à comprendre les perspectives des parents et des médecins traitants au sujet de cette analyse.

 


Johnny Ionut Efanov

Johnny a complété sa résidence en chirurgie plastique et reconstructive à l’Université de Montréal en 2020. Il termine présentement son doctorat en sciences biomédicales.

Son sujet de recherche porte sur la comparaison des prothèses myoélectriques aux allotransplantations vasculaires composites du membre supérieur dans le traitement des patients amputés.

 

 


Jade England

Jade England est diplômée du programme M.D.-M. Sc. de l’Université de Montréal. Elle poursuit présentement sa résidence en génétique et génomique médicales.

Ses intérêts de recherche portent sur la génétique des traits complexes et le neurodéveloppement. Elle travaille à élaborer des modèles de prédiction statistique visant à quantifier les effets de variantes génétiques rares sur la cognition et le profil psychiatrique.

 

 


Amaryllis Ferrand

Amaryllis est néonatalogiste et a déjà complété une maîtrise en sciences biomédicales option éthique clinique à l’Université de Montréal. Elle termine actuellement un doctorat en sciences biomédicales, option éthique clinique à l’Université de Montréal.

Ses intérêts de recherche portent sur les facteurs influençant le pronostic des grossesses indiquant des malformations congénitales du fœtus ou à risque d’accouchement très prématuré.

 

 


Marie-France Forget

Marie-France est interniste-gériatre diplômée de l’Université de Montréal. Elle a préalablement complété une maîtrise en santé communautaire.

Ses travaux de recherche se concentrent sur la population gériatrique, notamment les facteurs favorisant le soutien et les soins aux personnes âgées atteintes de maladies cardiaques chroniques ou à la suite d’une intervention cardiovasculaire chirurgicale ou intravasculaire.

 

 

 


Éric Goudie

Éric a complété sa résidence en chirurgie générale à l’Université de Montréal en 2020 et est actuellement fellow en chirurgie thoracique au New York Presbyterian | Weill Cornell Medical Center à New York. Il est également inscrit au doctorat en sciences biomédicales à l’Université de Montréal.

Il s’intéresse au développement et à l’évaluation de nouvelles technologies en chirurgie.

 

 

 

 


Roy Hajjar

Roy est un résident en chirurgie générale qui poursuit un doctorat en sciences biomédicales à l’Université de Montréal.

Ses intérêts de recherche portent sur la relation entre le microbiote intestinal et la prévention de la fuite anastomotique chez les patients atteints de cancer colorectal. Ses travaux actuels portent sur l’impact des bactéries intestinales sur la guérison postopératoire ainsi que le bénéfice de certains prébiotiques et probiotiques sur la prévention de la fuite anastomotique.

 

 

 


David Hénault

David est un résident finissant du programme de chirurgie générale. Il effectue actuellement un fellowship en chirurgie hépato-biliaire et pancréatique et transplantation hépatique. Il complète également un doctorat en sciences biomédicales à l’Université de Montréal.

L’objectif de sa recherche est de caractériser la signification pronostique de l’infiltrat immunitaire dans ce cancer ainsi que de découvrir une cible pouvant être modulée pour réactiver la lyse tumorale par le système immunitaire.

 

 

 


Camille Jutras

Camille Jutras est une résidente au programme de médecine de soins intensifs chez l’enfant. Elle complète actuellement une maîtrise en sciences biomédicales à l’Université de Montréal.

Ses projets de recherche se concentrent principalement en médecine transfusionnelle : l’utilisation des immunoglobulines intraveineuses aux soins intensifs pédiatriques et l’impact à long terme des pratiques transfusionnelles restrictives en globules rouges sur le neuro-développement des enfants.

 

 


François Khazoom

François est un résident en chirurgie générale qui est également inscrit à la maîtrise en sciences biomédicales de l’Université de Montréal.

Ses horizons de recherche touchent la défaillance multiviscérale à la suite d’un choc hémorragique traumatique et la prévention de celle-ci en ciblant certaines molécules initiatrices de la réponse inflammatoire systémique.

 

 

 


Florence Lamarche

Florence Lamarche est une résidente en médecine interne à l’Université de Montréal. Elle a complété son baccalauréat en sciences biomédicales à l’Université de Montréal en 2014, son doctorat de premier cycle en médecine à l’Université McGill en 2018 et sa maîtrise en sciences biomédicales à l’Université de Montréal en 2020.

Ses intérêts de recherche portent sur la pression artérielle centrale dans la prédiction du risque cardiovasculaire.

 

 


Émile Lemoine

Émile est résident dans le programme de neurologie adulte. Ayant obtenu un diplôme de Maîtrise, il poursuivra ses études au Doctorat en génie biomédical à la Polytechnique.

Ses travaux de recherche portent sur le diagnostic de l’épilepsie à l’aide d’apprentissage machine appliqué à l’électroencéphalographie.

 

 

 


Annie Le-Nguyen

Annie est une résidente en chirurgie générale avec un intérêt particulier pour la chirurgie pédiatrique. Elle complète présentement sa maîtrise en sciences biomédicales à l’Université de Montréal.

Son projet de recherche principal porte sur l’utilisation de l’angiographie au vert d’indocyanine pour les résections intestinales en pédiatrie.

 

 

 


My-Linh Ma

My-Linh est une résidente en chirurgie générale qui poursuit aussi une maîtrise en épidémiologie à l’Université de Montréal.

Sa recherche porte sur l’impact des caractéristiques des donneurs sur les issues cliniques des receveurs en transplantation hépatique.

 

 

 

 


Sophie Marcoux

Dre Marcoux est résidente finissante du programme de santé publique et médecine préventive et est actuellement chercheuse postdoctorale (INSPQ, CRCHUM). Elle est détentrice d’une maîtrise en médecine expérimentale (Université McGill) et d’un Ph. D. en sciences biomédicales (Université de Montréal).

Ses principaux intérêts de recherche sont les effets à long terme des traitements anticancer ainsi que l’impact des inégalités sociales de santé en oncologie.

 

 


Joël Neves Briard

Joël est résident en neurologie adulte et étudiant à la maîtrise en épidémiologie.

Ses travaux de recherche portent sur la valeur diagnostique des tests ancillaires employés dans le diagnostic de décès neurologique (communément appelé la mort cérébrale) et sur le décès isolé du tronc cérébral, le tout dans une perspective d’appui au processus de don d’organes.

 

 

 


Sami Obaïd

Sami a complété sa résidence en neurochirurgie à l’Université de Montréal en 2019. Il termine présentement son doctorat en neurosciences.

Ses recherches portent sur l’étude des réorganisations structurelles corticales et sous-corticales, observées par IRM cérébrale, chez des patients atteints d’épilepsie insulaire.

 

 

 


Stéfanie Parisien-La Salle

Stéfanie est résidente en endocrinologie et métabolisme et étudiante au Ph. D. en sciences biomédicales (médecine expérimentale) à l’Université de Montréal.

Ses intérêts de recherche portent à la génétique des maladies surrénaliennes.

 

 

 

 


Virginie Plante

Virginie est résidente dans le programme de soins intensifs pédiatriques également inscrite à la maîtrise en sciences biomédicales à l’Université de Montréal.

Ses intérêts de recherche portent sur la ventilation mécanique, particulièrement le contrôle neural de la respiration ainsi que l’activité tonique du diaphragme.

 

 

 


Frédéric Racicot

Frédéric est un résident en neurochirurgie également inscrit au doctorat en biologie moléculaire à l’Université de Montréal. Il a un intérêt particulier en neuro-oncologie.

Sa recherche porte sur les mécanismes moléculaires sous-jacents au développement du médulloblastome.

 

 

 


Bastien Rioux

Bastien est résident dans le programme de neurologie adulte et étudiant à la maîtrise en sciences biomédicales de l’Université de Montréal.

Il utilise la revue systématique et la cohorte du Canadian Longitudinal Study on Aging pour mieux comprendre la fréquence et les prédicteurs de cancer occulte chez les individus ayant subi un accident vasculaire cérébral ischémique aigu.

 

 

 


Michaël Sauthier

Dr Michaël Sauthier est maintenant pédiatre intensiviste au CHU Sainte-Justine. Il est aussi diplômé en bio-informatique clinique (2020, Université Harvard).

Il travaille principalement sur le diagnostic en temps réel de l’insuffisance respiratoire hypoxémique aiguë. Il développe des systèmes d’aide à la décision clinique, afin d’assister le clinicien à reconnaitre automatiquement cette entité, afin d’améliorer sa prise en charge et anticiper les complications.

 

 


Nicolas Sauthier

Nicolas est un résident d’anesthésiologie. Il complète actuellement une maîtrise en sciences biomédicales, profil médecine computationnelle, à l’Université de Montréal.

Son projet porte sur la détection précoce de potentiels donneurs d’organes à l’aide de méthodes d’apprentissage machine. Ses intérêts incluent le périopératoire, les soins intensifs, la science des données et l’apprentissage machine.

 

 

 


Jesse Shen

Jesse est actuellement résident en chirurgie orthopédique. Il poursuit aussi un doctorat en sciences biomédicales à l’Université de Montréal.

Son sujet primaire de recherche est sur la scoliose congénitale. Ses travaux actuels portent sur l’impact des déformations du rachis et de la cage thoracique sur le développement pulmonaire.

 

 

 

 


Céline Thibault

Céline est maintenant pédiatre intensiviste au CHU Sainte-Justine. Elle poursuit un doctorat en pharmacologie clinique à l’Université de Montréal. Sa thèse porte sur l’optimisation du traitement pharmacologique des infections sévères chez l’enfant.

Ses intérêts de recherche incluent la pharmacocinétique et la pharmacodynamique des médicaments chez les enfants aux soins intensifs pédiatriques.